bub
Artiste

Portrait de l'artiste

Gilbert MICHAUD a conservé de son enfance dans le jura où il est né en 1948, la douceur bleutée des neiges, le gris des combes secrètes… Cette géographie sentimentale a sans doute largement inspiré le choix des couleurs de sa palette.

Tout est prétexte à peindre, à rêver, à inventer pour cet artiste passionné et libre.

Son monde est peuplé d’imaginaire baroque et poétique caché sous le voile des allégories les plus subtiles. Faisant sienne cette maxime de (Goethe) : « j’aime celui qui rêve l’impossible »

Discret, dans le silence de son atelier, il ne cesse de proposer aux collectionneurs du monde entier les thèmes qu’il affectionne. Ce sont en particulier les collectionneurs japonais qui depuis 1983 suivent avec passion, et fidélité, l’évolution de sa peinture.

 

Au fil du temps Gilbert MICHAUD a acquis une réputation issue d’un talent maitrisé grâce à de nombreuses recherches sur les techniques ancestrales des couleurs. Peintre minutieux et érudit, grand spécialiste des recettes et secrets d’atelier, il a obtenu le très rare privilège de partager une grande exposition avec « Les Trésors Vivants du Japon » à Daimaru Osaka, s’imposant alors comme un acteur majeur des échanges Franco-Japonais en participant avec les plus grands peintres français du moment à l’exposition annuelle de « l’Ecole de Paris au Japon » de 1985 à 2000 dans toutes les grandes villes du Japon.

En 1983, il reçoit la presse de Vermeil « Grand prix de la lithographie » à Paris des mains de Jean CARZOU, Yves BRAYER, Maurice RHEIMS et J.B VALADIE. Cette haute distinction lui ouvre les portes des plus prestigieux ateliers de Paris dans lesquels il réalise une quarantaine d’édition. Côtoyant tour à tour les grands Maîtres de cette technique : PEYNET, CARZOU, HILAIRE, BRASILIER…

1986-1990 seront les années américaines marquées par deux expositions majeures à ART EXPO COLLIER NEW YORK et GALLERY WALLY FINDLAY CHICAGO. Les expositions de prestige où l’on prend le temps de travailler sur un thème on fait place aux rendez-vous de l’artiste avec son public aux quatre coins du monde.

Après plus de trente années de voyages, de rencontres, Gilbert MICHAUD a choisi désormais de proposer une vision de son idéal de peinture autour d’un thème qui peut nécessiter une ou deux années de préparation. Cette longue maturation lui permet de travailler en profondeur l’expression la plus complète de sa sensibilité avec exigence et humilité. C’est ainsi que des thèmes aussi variés que « MYTHES ET SYMBOLES DU CHEVAL » présentés au palais des Nations Unies à Genève puis à Chantilly, avec une technique mixte originale créée spécialement pour l’occasion, « L’ARC EN CIEL DU SILENCE » au musée de la Citadelle de Villefranche sur Mer ont été les deux événements importants de ces dernières années.

On dit parfois qu’il n’existe pas de grands peintres sans qu’à un moment de leur carrière il n’aient été passionnés ou touchés par une approche du sacré. Pour ne pas faire mentir cet adage c’est à la vie de « PADRE PIO » (Grand mystique italien) découvert lors d’une exposition personnelle à la Villa D’Este en Italie, que Gilbert MICHAUD a dédié une oeuvre complète de quarante tableaux, aquarelles et dessins, un livre de 180 pages, et un bronze.

L’ensemble de cette oeuvre désormais reconnue pour sa réalisation, son originalité, a valu à Gilbert MICHAUD le titre très envié de Membre de « l’Académie Gentium Pro Pace de Rome », et d’en obtenir les lettres de créance.

Dans un monde barbouillé d’impuissance, saupoudré de « com de press » où la crème fouettée sur fond de néant sévit sur les cimaises de ceux qui n’ont plus rien à dire, où la mousse à raser, le tas de charbon, les colorants alimentaires, ont remplacé l’ambre et le blanc d’argent, l’auréoline et la laque d’alizarine, la térébenthine et l’essence d’aspic, on a tout de même de bonnes raisons de penser que, comme dirait le peintre, « quand on s’éloigne de l’excellence, on se satisfait très vite de la médiocrité ».

Ne lui posez pas de question sur la place de l’art dans notre société, ou sur la glorieuse incertitude de l’art : pour lui peindre c’est exister.

Biographie complète de Gilbert MICHAUD [en chinois] [en japonais]

 

icon
Téléphone
+33 (0)3 80 26 69 51
+66 (0)6 16 900 720
icon
icon
Adresse
36 route de Combertault
21200 SAINTE-MARIE-LA-BLANCHE – FRANCE